Kenya: au moins 36 personnes tuées dans une attaque à la frontière avec la Somalie (police)

Kenya 2 commentaires 45

La police kenyane a confirmé qu’au moins 36 personnes ont été tuées mardi matin au cours d’une attaque lancée par des activistes soupçonnés d’appartenir au groupe des Shebab dans le nord du pays.

Le commissaire de la police du comté de Mandera, Noah Mwivanda, a fait savoir que des ouvriers travaillant sur un chantier de construction ont été tués mardi à 13h00 heure locale (22h00 GMT lundi) par un groupe d’hommes armés soupçonnés d’être membres des Shebab alors qu’ils se reposaient dans une carrière à Koromey, ville située à un vingtaine de kilomètres de Mandera, ville limitrophe de la Somalie.

« Jusqu’à présent, nous avons comptabilisé 36 corps sur les lieux de l’attaque. Cette attaque est similaire à celle qui avait coûté la vie le mois dernier à 28 passagers d’un bus. Nous ignorons pour l’instant le mobile de la nouvelle attaque », a relevé M. Mwivanda.

Selon les enquêtes préliminaires, les ouvriers ont trouvé la mort après être tombés dans une embuscade tendue par les activistes lourdement armés.

« Les victimes avaient été mis en rang au sol avant d’être abattus à bout portant. Quatre corps ont été décapités et d’autres ont reçu des balles à la tête et à la poitrine.

Il a fait savoir que les victimes, qui ne faisaient pas partie de la population locale, travaillaient sur un site de construction dans cette région où la situation sécuritaire reste précaire. Pour l’instant, aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

Le mois dernier, les Shebab avaient revendiqué la responsabilité de la fusillade du bus dans un message diffusé sur leur station de radio en Somalie, en expliquant que l’attaque avait été perpétrée en guise de représailles contre les raids menés début novembre par les forces de sécurité kenyanes contre quatre mosquées à Mombasa, une ville côtière au Kenya.

Le Kenya a été la cible de plusieurs attaques depuis 2011 après avoir participé aux combats contre les Shebab en Somalie.

Source

Xinhua
Xinhua

Cet article vient de Xinhua. Le titre et l’image peuvent être différents de ceux de l’article original. Xinhua est le premier site d'information en français en Chine. Toute l'actualité mondiale en temps réel. Xinhua a été fondée en 1931 par le Parti communiste chinois. Le premier nom de l'agence est Red China, puis en 1937, elle a pris le nom de Xinhua (« Chine nouvelle »). Aujourd'hui Xinhua emploie plus de 10 000 employés dans le monde.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut