Dieudonné poursuivi pour s’être dit «Charlie Coulibaly»

Actualité, France Aucun commentaire 79

dieudonné- 1_0

Sur sa page Facebook, l’humoriste Dieudonné a écrit ce dimanche «Je me sens Charlie Coulibaly». Une enquête a immédiatement été ouverte par le parquet pour «apologie du terrorisme».

Jamais à court de jeux de mots douteux, le polémiste ex-humoriste Dieudonné récidive. Alors qu’à l’occasion d’une journée historique, plus de trois millions de personnes sont descendues dans la rue pour dire « non » au fanatisme, au terrorisme, et à l’antisémitisme, Dieudonné le même jour écrit sur les réseaux sociaux : « sachez que ce soir, en ce qui me concerne, je me sens Charlie Coulibaly ».

Détournant ainsi le slogan de la manifestation, « Je suis Charlie », en l’associant au nom du terroriste Amedy Coulibaly, l’auteur de la tuerie de Montrouge et de Vincennes. Des propos immédiatement dénoncés comme « abjectes »  par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Dès ce lundi matin, le parquet de Paris a pris la décision d’ouvrir une enquête. De son côté, Dieudonné a immédiatement supprimé son message et indique avoir participé à la manifestation de dimanche, précisant qu’il ne cherche qu’à faire rire et déplorant que l’Etat continue de lui « pourrir le vie ».

Adepte de toutes les provocations, Dieudonné a également indiqué : « On me considère comme un Amedy Coulibaly alors que je ne suis pas différent de Charlie ».

Source

RFI
RFI

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut