L’Arabie saoudite accorde une aide de 16 milliards de dollars au développement d’Israël !

Actualité, Arabie Saoudite, Israel 4 commentaires 2226

drapeau_israelien_roi_saoudien_01

Dans notre article « Alliance maudite Israel/Arabie saoudite contre Iran », nous évoquions les relations douteuses et pourtant indiscutables entretenues par l’Arabie saoudite et l’entité sioniste d’Israël. Ces deux pays constituent deux des plus importants clients du complexe militaro-industriel américain, Israël bénéficiant gratuitement des largesses américaines en matière d’armement, l’Arabie saoudite réglant la facture en pétrodollars.

Pour ce faire, les « gardiens » des Lieux Saints sont prêts à tout, y compris à pactiser avec le diable. Israël, qui est théoriquement l’ennemi juré, devient ainsi l’ami intime pour la circonstance.

« L’Arabie saoudite a fourni 16 milliards de dollars à Israël, en deux an et demi, pour favoriser les projets de la colonisation », selon le site web américain Consortium News.

Robert Parry, rédacteur en chef du site, précise que l’Arabie saoudite a versé cette somme « sur le compte du Fond du développement d’Israël, par le biais d’un pays arabe et a assuré les frais d’un grand nombre de plans infrastructurels, en Palestine occupée ».

Citant une source bien informée et proche de la CIA, Robert Parry ajoute que « les sommes versées par l’Arabie saoudite sur le compte d’Israël ont été dépensées dans les projets publics, tels que la construction des colonies de peuplement sioniste en Cisjordanie. Finançant Israël, Riyad vise à profiter de l’influence qu’exerce le lobby sioniste aux Etats-Unis. L’Arabie saoudite et Israël ont joué un grand rôle dans le renversement du gouvernement des Frères musulmans en Egypte. A l’intérieur de l’Egypte, Riyad soutenait Abdelfattah al-Sissi, et aux Etats-Unis, le lobby sioniste tentait d’empêcher toute réaction hostile au coup d’Etat contre Mohammed Morsi, le président élu. C’est grâce aux pétrodollars de l’Arabie saoudite que Benjamin Netanyahu est arrivé à défier Barack Obama et à pousser des congressistes et des responsables américains à entraver les négociations nucléaires. »

Au cours des dernières années, quand l’Arabie saoudite et Israël ont identifié l’Iran et le soi-disant « croissant chiite » comme leurs principaux ennemis, cette alliance impensable est devenue possible et les Saoudiens, comme ils ont coutume de le faire, ont mis beaucoup d’argent dans l’affaire.

Le Parti Anti Sioniste dénonce, avec la plus grande fermeté, cette alliance forgée dans le sang du peuple palestinien et d’autres peuples opprimés. Elle prépare à de nouveaux plans diaboliques dont la finalité est de stopper toute résistance à l’occupation américano-sioniste, notamment en Syrie et en Iran.

Parti Anti Sioniste

Source

Said Mohamed
Said Mohamed

Said Mohamed est un polytechnicien, un web entrepreneur. Il est le créateur du site www.samomoi.com. Il lui arrive parfois de publier des flash infos sur ce site. Il est aussi membre actif sur le forum.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut