«La présidentielle aux USA nous a sauvés d’une grande guerre»

Actualité, International Aucun commentaire 2544

De nombreux hommes politiques européens sont choqués par la victoire de Donald Trump à la présidentielle US. Mais l’ex-secrétaire d’État allemand à la défense Willy Wimmer est plutôt soulagé. Selon lui, la victoire d’Hillary Clinton aurait pu provoquer une Troisième guerre mondiale.

La victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine a sauvé le monde de la Troisième guerre mondiale, a déclaré à Sputnik Willy Wimmer, ex-vice-président de l’OSCE et ancien secrétaire d’État allemand à la défense. « J’ai été très soulagé, parce que ce matin j’ai réalisé que ce résultat de l’élection nous a sauvé d’une grande guerre. Je crois qu’à la différence de sa rivale, le nouveau président américain est prêt à une coopération raisonnable et confiante avec d’autres pays et c’est rassurant », a indiqué M. Wimmer.

Il a rappelé qu’Hillary Clinton avait l’intention de poursuivre la politique de son époux à l’égard de l’Europe si elle devenait présidente. Or le président Bill Clinton avait relancé des hostilités en Europe en bombardant la Yougoslavie.

« Bill Clinton a relancé la guerre sur le continent européen. Il a violé la Charte de Paris en déclenchant une guerre en Yougoslavie. En général, tout ce qui s’est passé entre la guerre en Afghanistan et les événements au Mali est le résultat des efforts des démocrates américains. J’espère donc qu’un président républicain réussira à rétablir la paix dans le monde », a ajouté M. Wimmer. La politique étrangère des États-Unis peut évoluer pour devenir moins belliqueuse sous le président Trump. « M. Trump a déclaré qu’il préfère les relations classiques entre les États à la différence de ses prédécesseurs. Cela concerne avant tout les relations avec la Fédération de Russie (…). À présent, il n’y a pas que des militaristes aux États-Unis. Espérons que ce pays œuvrera pour améliorer ses relations avec la Russie », a-t-il noté.

D’ailleurs, l’expert considère qu’il le risque d’une guerre existe toujours.

« La politique américaine devient de plus en plus imprévisible à la différence de la politique européenne. Il faut toujours rester sur ses gardes en communiquant avec les États-Unis pour ne pas être trompé et entraîné dans une guerre », a estimé M. Wimmer. En plus, la situation aux États-Unis est aussi loin d’être stable après l’élection présidentielle. « Nous ne savons même pas ce qui arrivera aux États-Unis. Je préfère qu’ils procèdent à leurs règlements de comptes sur le territoire américain au lieu de déclencher des guerres partout dans le monde. C’est ce qui pourrait arriver aux États-Unis. La confrontation électorale entre les candidats ne manquait que de chars (…). Cela discrédite les États démocratiques qui ne se le permettent pas », a estimé l’ancien secrétaire d’État allemand à la défense.

L’expert a en outre critiqué la position pro-Clinton des principaux médias allemands pendant la course électorale aux États-Unis.

« C’est insupportable ! On dirait que notre peuple est géré depuis l’étranger. Pris au dépourvu, ces gens doivent maintenant se demander ce qu’ils peuvent faire pour rétablir leur réputation d’hommes politiques et de journalistes. Si nous n’avons pas de pluralisme d’opinions, si nous ne respectons pas les représentants du pouvoir, cela finira mal. D’aucuns pensent qu’ils peuvent gouverner leurs concitoyens, mais c’est une erreur », a déclaré M. Wimmer.

Source

Sputnik News
Sputnik News

Cet article provient de Sputnik News. Le titre et l'image peuvent être différents de ceux de l'article originale. Dédiée aux francophones passionnés par la Russie, Sputnik News est le site web francophone de la radio d’Etat russe.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut