Trump appelle à suivre l’exemple de Poutine en Syrie

Actualité, Etats Unis d'Amérique, International, Syrie Aucun commentaire 3231

Le candidat du parti Républicain à la présidentielle américaine Donald Trump approuve entièrement l’opération russe en Syrie menée contre le groupe djihadiste Etat islamique.

Lors des débats télévisés entre candidats républicains aux Etats-Unis, le milliardaire Donald Trump a déclaré soutenir la Russie dans son opération militaire en Syrie contre l’Etat islamique. « Si M.Poutine (le président russe, ndlr) veut aller en Syrie y chasser l’Etat islamique, je suis à 100% pour cela, et je ne comprends pas qu’on puisse s’y opposer », a affirmé M.Trump. M.Trump a également appelé d’autres Etats à s’engager de manière plus active dans la lutte internationale contre le terrorisme, représenté par l’organisation djihadiste Etat islamique.

« Il (le président russe, ndlr) peut intervenir, nous devrions intervenir, tout le monde devrait intervenir », a lancé Donald Trump en incitant à suivre l’exemple de Vladimir Poutine.

« Tous les pays devraient y être », a-t-il ajouté. Donald Trump a notamment souligné qu’il fallait choisir le moindre mal: quoiqu’il n’éprouve pas de sympathie envers le président syrien actuel Bachar el-Assad, l’homme politique américain n’exclue pas la possibilité que les représentants de l’opposition syrienne soient encore pires: « Nous ne savons pas qui sont ces gens et de quelle façon ils se comporteront. Ils peuvent être pires que Bachar el-Assad. Regardez la Libye et l’Irak. Nous avons dépensé 2 trillions de dollars et jetez un coup d’œil au bordel qu’il y a là-bas maintenant », a conclu l’homme politique. D’après un sondage récent de CNN, Donald Trump est le mieux placé par rapport aux autres candidats aux primaires du parti républicain, avec 24% d’opinions favorables de la part des électeurs.

Le 30 septembre, l’Armée de l’air russe a entamé une opération militaire contre l’EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d’armes, de munitions et de combustible appartenant à l’EI.

Le 7 octobre, des missiles russes ont également été tirés sur les sites de l’EI depuis des navires en mer Caspienne. Les navires de la Flottille russe ont en outre tiré des missiles de croisière Kalibr de la Caspienne, détruisant des cibles à une distance de 1.500 km.

Source

Sputnik News
Sputnik News

Cet article provient de Sputnik News. Le titre et l'image peuvent être différents de ceux de l'article originale. Dédiée aux francophones passionnés par la Russie, Sputnik News est le site web francophone de la radio d’Etat russe.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut