Macky Sall : « Le franc CFA est une bonne monnaie à garder»

Actualité, Sénégal Aucun commentaire 841

Le président de la République qui est en visite d’Etat à Paris a été rarement aussi prolixe. En moins d’une semaine, il a, en effet, accordé pas moins de quatre interviews à différents organes de presse étrangers. La dernière en date est avec le « Point Afrique ».  Une occasion saisie par ces confrères pour interpeller le chef de l’Etat sur la lancinante question du Franc CFA.

« Y a-t-il quelque chose à améliorer dans le fonctionnement de la zone franc. Si oui, quoi ? », lui demande-t-on. Et au chef de l’Etat d’observer : «J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt le débat sur la zone franc. Que faut-il changer ?

Le nom ? Les règles de fonctionnement ? Je ne sais pas. J’ai d’ailleurs demandé aux économistes et particulièrement aux spécialistes de la monnaie de porter ce débat, mais de le porter sous l’angle de l’économie. Évidemment, l’économie a aussi son versant politique, mais les meilleurs éclairages que nous attendons en tant que chef d’État, c’est un débat dépouillé de toutes considérations politiques ou politiciennes».

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Macky Sall poursuit s’érigeant en bouclier pour cette monnaie dont le retrait est de plus en plus sollicité par les économistes sénégalais et de l’UEMOA. «La monnaie CFA a des avantages. Elle a peut-être aussi des inconvénients, mais peut-on tout de suite la jeter et engager une aventure ? Je ne sais pas. Je n’ai pas les arguments qu’il faut pour aller dans cette direction. Par contre, nous devons améliorer le fonctionnement de la zone monétaire. Par exemple, la manière dont la Banque centrale doit accompagner les États dans leur politique de développement.

C’est là une question de fond. Nous avons une institution forte et crédible. Et il ne faut pas la déstabiliser, car, quoi que l’on dise, le franc CFA est une monnaie stable. Cela dit, si on arrive à nous prouver, sans considération politicienne, de lutte anticoloniale par exemple, qu’il faut choisir une autre voie, nous sommes assez autonomes et responsables pour l’emprunter. Pour le moment, j’aimerais qu’on nous éclaire davantage. En attendant, je dis que le franc CFA est une bonne monnaie à garder. », soutient Macky Sall.

WALF

Source

Marietou Ndiaye
Marietou Ndiaye

Rédactrice et modératrice du site reponserapide.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut