Un vieux toubab de 66 ans tue sa femme malienne de 36 ans qui voulait divorcer…

Actualité, France Aucun commentaire 11140

Une maman de 37 ans a été tuée sur la ferme qu’elle exploitait avec son mari à Gorses. L’auteur de l’acte macabre n’est rien d’autre que son propre mari, un vieillard de 66ans.

Djeneba Bamia, 37 ans et mère de 3 enfants, a été abattue par des tirs de fusil de chasse sur la petite route du hameau du Theil, dans une exploitation agricole qu’elle avait repris pour élever des bovins.

L’assassin n’est rien d’autre que le propriétaire de la ferme, son mari Jean-Paul Gouzou âgé de 66 ans.  Après le meurtre prémédité, Jean-Paul Gouzou  a appelé les gendarmes en indiquant qu’il avait tué sa femme.

Vendredi dernier, M. Gouzou approvisionne son arme de chasse à trois coups et attend à la ferme son épouse qui doit aller travailler. À son arrivée, elle n’a pas le temps de descendre de voiture. La jeune femme qui venait de déposer ses enfants à la crèche et à l’école est alors froidement exécutée par son mari qui tire trois coups de fusils, à 15 mètres, 5 mètres puis à bout portant, après avoir fait le tour du véhicule. L’arme sera retrouvée par les gendarmes dans la cuisine de l’habitation.

Une fois en garde à vue, le mari déclare : « Je l’ai connue au Mali, et je le fais sortir de la pauvreté en le faisant venir ici en 2008.  Aujourd’hui, elle voulait me quitter et partir avec mes propres enfants. Je ne pouvais pas supporter ça après tout ce que je fais pour elle. Non, ce n’est pas pour ça que je l’ai épousée… ».

Le mari a maintenant perdu non seulement sa femme, mais aussi ses enfants qu’il voulait garder à tout prix. Les trois enfants ont été pris en charge en urgence par des proches. Selon le procureur, une évaluation sera faite par la protection de l’enfance en vue d’un éventuel placement.

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut