Macron a gagné, la CEDEAO veut limiter les naissances à 3 enfants par femme

Actualité Aucun commentaire 272

Les parlementaires de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont affirmé samedi vouloir limiter à trois le nombre d’enfants par femme afin de faire baisser de moitié, d’ici 2030, le taux de fécondité.

Cette déclaration a été faite après que le président français, Emmanuel Macron,  ait qualifié les africains de non-civilisés à cause de leur taux de fécondité très élevé.

« Les parlementaires de la Cédéao, de la Mauritanie et du Tchad ont convenu que, d’ici 2030, les parlements devaient inciter les gouvernements à mettre en place des politiques tendant à faire en sorte que chaque femme (…) ait au plus trois enfants pour maîtriser le boom démographique », a déclaré le président du Parlement burkinabè, Salifou Diallo, lors d’une rencontre régionale sur la démographie samedi à Ouagadougou.

Selon les estimations de l’ONU, la population de l’espace CEDEAO aura atteint le 1 milliard d’habitant d’ici 2050. Plus de la moitié de cette population sera constitué par des jeunes.
Bien qu’il a été prouvé qu’un nombre élevé de population dans un pays  –surtout si cette dernière est jeune–  est une source de richesse, la CEDEAO cherche à limiter les naissances sous les critiques d’Emmanuel Macron et de l’occident.

Au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes qui font que l’Afrique ne se développe pas, les pays de la CEDEAO veulent imposer à chaque femme au maximum trois enfants sous prétexte qu’avec  plusieurs jeunes sans emploi,  cela risque de devenir une bombe explosive.

« La jeunesse représente les deux tiers de la population. Cette jeunesse, lorsqu’elle ne trouve pas de solutions, devient une bombe: elle traverse le désert ou la Méditerranée, meurt par milliers pour l’immigration clandestine », a-t-il ajouté.

Mais pourquoi ne pas valoriser le développement de la sous région au lieu de vous contenter de petits intérêts personnels ? La CEDEAO peut devenir facilement un eldorado pour le monde entier si ses ressources sont bien gérées.

Source

Marietou Ndiaye
Marietou Ndiaye

Rédactrice et modératrice du site reponserapide.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut