Au Niger, plusieurs soldats américains et nigériens tués à la frontière avec le Mali

Actualité, Mali Aucun commentaire 489

Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabery, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. Le bilan – non officiel – serait lourd : plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués, d’autres sont portés disparus. Une opération de riposte est en cours.

Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des commandos américains, sont tombés dans une embuscade tendue par l’ennemi.

Le combat, dit-on, était d’une rare violence. Le bilan, non officiel, est très lourd. Plusieurs soldats nigériens et américains sont morts ou portés disparus, et de nombreux véhicules leur appartenant ont été calcinés.

Chose rare, c’est la première fois que des forces spéciales nigériennes et américaines subissent des déluges de feu des hommes d’Abou Walid Al-Sahraoui, très à l’aise dans cette zone du nord-Mali.

Des opérations militaires de grande envergure déclenchées

Très vite après l’alerte, des opérations militaires de grande envergure ont été déclenchées par terre et par air. Des moyens aériens importants, dit-on, ont été déployés. Des Mirage français ont également été dépêchés sur zone, en appui. De source sécuritaire, des ratissages se sont poursuivis jusqu’à tard dans la nuit de mercredi.

Rfi

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut