«La flotte stratégique russe se prépare à parer une frappe globale des USA»

Actualité, Russie Aucun commentaire 429

La marine russe procédera prochainement à une série d’essais de missiles à partir de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la flotte du Nord et du Pacifique.
Ces essais préoccupent l’Occident: l’agence américaine de renseignement géospatial affirme que selon des sources russes «plusieurs zones seront fermées à la navigation dans les mers de Barents et de Kara, ainsi que les eaux de la baie de la Tchocha près de la côte Est de la péninsule de Kanine (région autonome de Nénétsie) jusqu’au 30 octobre, en lien avec des lancements de missiles», écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Les tirs presque simultanés de SNLE attendus au nord, et dans la partie orientale de l’Eurasie, sont effectivement un événement extraordinaire dans le monde et dans la vie de la marine russe.
Le chef du polygone national interarmées du ministère russe de la Défense Oleg Kislov a annoncé récemment que la Russie allait procéder aux essais de futurs éléments du système de défense aérospatiale, ainsi que des missiles pour les Forces des fusées stratégiques russes (RVSN) et la marine. Entre autres, des armements basés sur de nouveaux principes physiques seront mis à l’épreuve.

Les essais se déroulent sur les polygones terrestres et maritimes pour le lancement de missiles à partir de navires de sous-marins. La marine reste l’élément principal dans la structure des forces nucléaires stratégiques: les sous-marins nucléaires sont difficiles à détecter et ils peuvent tirer des missiles intercontinentaux contre un ennemi à partir des eaux russes sous la couverture de sa propre armée.

Sputnik

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut