Les Américains tirent sur l’armée irakienne

Etats Unis d'Amérique, Irak, Syrie Aucun commentaire 228

Ghassem Mossalah, un commandant des Unités de mobilisation populaire irakiennes dont les forces sont présentes dans la partie ouest de la province d’al-Anbar, a souligné que Washington posait des obstacles à l’opération de libération du joug de Daech de la localité d’al-Baghouz, située sur la frontière syro-irakienne.

« Ce qui empêche la libération de la région d’al-Baghouz, ce sont les pierres jetées par les États-Unis. Les forces américaines, qui contrôlent la partie syrienne de la frontière, tirent sur l’armée irakienne, les Unités de mobilisation populaire ou encore les gardes-frontières, et ce alors qu’ils savent que Daech contrôle cette partie de la frontière irakienne et que l’on tente ardemment de la libérer », a affirmé Mossalah.

Les cercles politiques et sécuritaires irakiens ont fourni des preuves, des statistiques et des données prouvant que les États-Unis ne veulent pas que Daech soit détruit en Irak et qu’ils restent coûte que coûte dans la région pour faire pression sur les Irakiens et pour défendre leurs propres intérêts.

Irib

 

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut