L’Iran dit qu’il dépassera la limite des stocks d’uranium dans 10 jours

Actualité, Iran Aucun commentaire 312

Partager sur

Un porte-parole de l’agence nucléaire iranienne a déclaré que Téhéran augmenterait les niveaux d’enrichissement d’uranium « en fonction des besoins du pays ».

L’Iran dépassera la limite des stocks d’uranium fixée par l’accord nucléaire conclu entre Téhéran et les puissances mondiales dans les 10 prochains jours, a annoncé lundi le porte-parole de l’agence nucléaire iranienne. Behrouz Kamalvandi a averti que l’Iran avait besoin d’uranium enrichi jusqu’à 20%, un pas de plus par rapport aux niveaux de qualité militaire.

Cette annonce a révélé la détermination de l’Iran à rompre avec l’accord historique signé en 2015, qui n’a cessé de s’effondrer depuis que le gouvernement Trump a sorti l’Amérique de l’accord et réimposé de sévères sanctions économiques à l’Iran, laissant son économie en chute libre.

« La situation actuelle est très critique et la France et les autres parties à l’accord ont encore une chance très limitée de jouer leur rôle historique dans la sauvegarde de l’accord », a déclaré lundi le président iranien Rouhani lors d’une rencontre avec le nouvel ambassadeur de France à Téhéran, Philippe Thiebaud.

« Il ne fait aucun doute que l’effondrement de l’accord ne profitera pas à l’Iran, à la France, à la région et au monde », a-t-il déclaré.

Kamalvandi a fait cette annonce lors d’une conférence de presse avec des journalistes locaux au centre de traitement des eaux lourdes d’Arak, en Iran, qui a été retransmise en direct à la télévision iranienne.

Cette évolution intervient à la suite d’attaques présumées contre des pétroliers la semaine dernière, imputées à l’Iran par Washington.

Les tensions entre l’Iran et les États-Unis ont augmenté au cours de l’année depuis que le président Donald Trump a retiré unilatéralement les États-Unis de l’accord nucléaire.

Kamalvandi a déclaré que le pays avait déjà quadruplé sa production d’uranium faiblement enrichi et que Téhéran augmenterait les niveaux d’enrichissement d’uranium « en fonction des besoins du pays ».

Cette augmentation pourrait être d’un niveau quelconque par rapport aux 3,67% actuels, ce qui correspond à la limite fixée par l’accord sur le nucléaire.

En augmentant considérablement la pureté de l’uranium, cela devient une matière de qualité militaire, ce qui inquiète les experts.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut