L’Iran dit avoir capturé 17 espions de la CIA, dont certains condamnés à mort

Iran Aucun commentaire 409

Partager sur

L’Iran a annoncé lundi qu’il avait arrêté 17 ressortissants iraniens qui auraient été recrutés par la CIA pour espionner les sites nucléaires et militaires du pays, et que certains d’entre eux ont déjà été condamnés à mort.

Les arrestations ont eu lieu au cours des derniers mois et les personnes arrêtées ont travaillé dans des « sites sensibles » dans les installations militaires et nucléaires du pays, a déclaré un responsable des renseignements iraniens lors d’une conférence de presse à Téhéran.

Il n’a pas précisé, ni combien d’entre eux ont été condamnés à mort, ni quand.

En réponse aux affirmations iraniennes, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré « ne peut commenter de manière précise, mais l’Iran a toujours menti ».

L’annonce intervient alors que l’accord nucléaire entre l’Iran et les puissances mondiales s’efface et que les tensions augmentent dans la région du Golfe. La crise découle de la décision du président Donald Trump de sortir les États-Unis de l’accord de Téhéran l’année dernière et d’intensifier les sanctions à l’encontre du pays.

Le responsable iranien n’a pas donné son nom, mais a été identifié comme directeur du département du contre-espionnage du ministère du Renseignement iranien.

Une telle procédure est très inhabituelle en Iran; les fonctionnaires s’identifient généralement lors des conférences de presse. Il est également rare que des agents du renseignement comparaissent devant les médias.

Le responsable a affirmé qu’aucun des 17, qui auraient eu une « formation sophistiquée », n’avait réussi ses missions de sabotage.

Leurs missions d’espionnage consistaient notamment à recueillir des informations dans les installations où ils travaillaient, à mener des activités techniques et de renseignement, ainsi qu’à transférer et à installer des dispositifs de surveillance, a-t-il déclaré.

De temps en temps, l’Iran annonce la détention d’espions qui, dit-il, travaillent pour des pays étrangers, y compris les États-Unis et Israël.

En juin, l’Iran a annoncé avoir exécuté un ancien membre du personnel du ministère de la Défense reconnu coupable d’espionnage pour le compte de la CIA.

En avril, l’Iran a révélé qu’il avait découvert 290 espions de la CIA à l’intérieur et à l’extérieur du pays au cours des dernières années.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut