Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly décède après une réunion du cabinet

Actualité Aucun commentaire 112

Partager sur

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly est décédé après être tombé malade lors d’une réunion ministérielle.

L’homme de 61 ans avait été choisi comme candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle d’octobre, après qu’Alassane Ouattara a déclaré qu’il ne briguerait pas un troisième mandat.

M. Gon Coulibaly venait de rentrer de France où il avait reçu un traitement cardiaque de deux mois.

Le président Ouattara a déclaré que le pays était en deuil.

Il a dit que M. Gon Coulibaly était devenu malade lors d’une réunion hebdomadaire du cabinet et avait été transporté à l’hôpital où il est décédé plus tard.

« Je rends hommage à mon jeune frère, mon fils, Amadou Gon Coulibaly, qui a été pendant 30 ans mon partenaire le plus proche », a déclaré le président. « Je salue le souvenir d’un homme d’État d’une grande loyauté, dévouement et amour pour la patrie. »

La mort de M. Gon Coulibaly crée une énorme incertitude sur les élections.

Il avait reçu une transplantation cardiaque en 2012 et s’était rendu à Paris le 2 mai pour l’insertion d’un stent.

Il est revenu jeudi dernier en disant: « Je suis de retour pour prendre ma place aux côtés du président, pour poursuivre la tâche de développement et de construction de notre pays ».

Zertine Dabo

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut