Le président français Emmanuel Macron s’est dit favorable à un changement du nom ou à un élargissement du « périmètre » du franc CFA si les Etats africains le souhaitent

Actualité, Burkina Faso, France Aucun commentaire 218

Le président français Emmanuel Macron s’est dit « favorable » à un changement du « nom » du franc CFA si les Etats africains le souhaitent.

C’était lors de son intervention mardi devant les étudiants à l’université de Ouagadougou au Burkina Faso.

Pour Yves Ekue Amaizo, économiste et spécialiste du Franc CFA, directeur du groupe de réflexion et d’influence Afrocentricity, cette «proposition du président Macron est cosmétique».

L’économiste estime que le franc CFA ne se résume pas une question de nom. «C’est une monnaie qui a des conséquences économique, commerciales, stratégiques, culturelles et surtout militaires», précise l’expert.

Yves Ekue Amaizo soutient qu’un simple «changement de nom ne changera rien à la situation, ni aux critiques de fond faites contre cette monnaie».

BBC

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut