Pays-Bas : Le bar « Hot Crescent » offre aux musulmans des prostitués halal

Actualité 24 commentaires 2263

prostitute

A Amsterdam, un bar nommé « Hot Crescent » offre aux musulmans des prostitués halal. Le propriétaire du bar, M. Jonathan Swick, a consulté trois imams chiites modérés afin de savoir les normes halal en matière de prostitution. En conséquence, les prostituées ne doivent pas boire d’alcool ni prendre de la drogue. Elles doivent prier cinq fois par jour selon la tradition islamique. En retour, leurs clients doivent avoir des relations s*xuelles de manière à ne pas violer le rite musulman.
Selon plusieurs sources, l’islam chiite permet un mariage temporaire contractuel appelé nikah al-Mutah ou «mariage pour le plaisir». La durée est décidée avant de se marier et se termine à la fin de la période convenue. Par ailleurs, les mariages peuvent être renouvelés contre paiement financier du musulman vers la femme.
Le bar « Hot Crescent » exige aux prostitués de faire des tests médicaux tous les deux mois afin que les musulmans puissent satisfaire leurs besoins de manière saine et sans culpabilité.

Source

Said Mohamed
Said Mohamed

Said Mohamed est un polytechnicien, un web entrepreneur. Il est le créateur du site www.samomoi.com. Il lui arrive parfois de publier des flash infos sur ce site. Il est aussi membre actif sur le forum.

24 Comments

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut