Le bébé autrefois abandonné et accusé de sorcellerie est maintenant un athlète en herbe

Actualité, Nigeria Aucun commentaire 708

En février 2016, nous avion partgé le portrait déchirant d’un bébé abandonné, accusé d’être une sorcière à Uyo, au Nigéria.

Nous avions ensuite partagé une publication quelques mois après sa sortie de l’hôpital pour informer que le bébé va bien.

Récemment, Anja Ringgren, une assistante sociale qui a sauvé Hope, a partagé des photos du garçon sur Facebook, revêtant sa trousse de sport, participant à la compétition sportive inter-écoles.

 

En 2019, Hope témoigne de la capacité de l’humanité à aider les personnes dans le besoin, à transformer des vies en soulageant la souffrance, à protéger la vie et la santé et à défendre la dignité humaine.

Le sort des enfants accusés de sorcellerie

Des milliers d’enfants sont accusés d’être des sorciers dans certaines régions d’Afrique, et les enfants sont torturés et même tués.

Les enfants accusés de sorcellerie sont tenus pour responsables de toute malédiction perçue dans la communauté, que ce soit par leurs voisins ou par leur propre famille. Les accusations incluent le blâme pour des maladies, la mort dans la famille / communauté, une mauvaise récolte ou la perte d’un emploi, des accidents et toute autre calamité naturelle.

Dans le pire des cas, les enfants sont mutilés ou même tués. Le nombre de cas non signalés est élevé et la police refuse souvent d’intervenir car ces actes culturels sont un sujet tabou dans le discours public et que la peur des pouvoirs surnaturels est généralisée, même pour la police et les procureurs.

La protection des enfants contre la violence, y compris les pratiques préjudiciables, est inscrite dans les lois internationales sur les droits de l’homme adoptées par la communauté internationale.

Zertine Dabo

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut