Au moins 10 soldats ont été tués dans le nord du Burkina Faso

Burkina Faso Aucun commentaire 163

Partager sur

Au moins 10 soldats ont été tués par des terroristes dans le nord du Burkina Faso, a annoncé l’armée.

De nombreuses autres personnes ont été blessées lors de l’attaque à Koutougou, dans la province de Soum – à la frontière avec le Mali – et d’autres soldats seraient portés disparus.

« En réaction à cette attaque barbare, une vaste opération de recherche aérienne et terrestre cherche à neutraliser les nombreux assaillants », selon le communiqué de l’armée.

La violence terroriste est en augmentation au Burkina Faso, avec trois groupes militants islamistes clés établissant un front au nord et à l’est.

Des centaines de personnes ont été tuées jusqu’à présent cette année et plus de 150 000 ont fui leur domicile à cause des attaques se propageant dans la région du Sahel.

En décembre, l’état d’urgence a été déclaré dans plusieurs régions du nord du pays, conférant aux forces de sécurité des pouvoirs supplémentaires pour perquisitionner leur domicile et limiter la liberté de circulation.

Marietou Ndiaye

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut