L’opposition malienne appelle à des manifestations anti-gouvernementales

Mali Aucun commentaire 46

Partager sur

L’opposition du Mali a ignoré la proposition de négociations du président Ibrahim Boubacar Keita et a plutôt exhorté les gens à organiser des manifestations de masse vendredi.

Le président Keita avait mardi a déclaré qu’il était prêt à s’entretenir avec la coalition de l’opposition alors que les appels à sa démission grandissent à cause de sa gestion de la violence ethnique et d’un soulèvement djihadiste dans le nord.

L’imam influent Mahmoud Dicko, l’un des leaders de l’opposition, est cité par l’agence de presse AFP comme disant aux médias locaux que le président ignore les demandes du peuple.

« Il n’a pas appris sa leçon, il n’écoute pas les gens. Mais cette fois, il comprendra. »

Des milliers de personnes ont participé à une manifestation dans la capitale Bamako au début du mois dirigée par M. Dicko, qui a appelé à des pourparlers avec les militants islamistes.

Plus de 13 000 soldats internationaux sont au Mali pour contenir la violence causée par divers groupes armés dans le nord et le centre du pays, y compris des djihadistes liés à al-Qaïda et au groupe État islamique.

Marietou Ndiaye

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut