Dans la vie, il y a des gens qu’il ne faut jamais aider

Actualité, Côte d’ivoire 21 commentaires 7885

michel-Kassi-720x340

Après avoir été soigné, cet homme porte plainte contre ceux qui l’ont sauvé la vie.

Voici le récit d’un membre du groupe qui a sauvé la vie de Michel Kassi

Salut à tous. Je vais commencer par vous remercier pour vos contributions pour les soins de Michel Kassi.
Avant toute chose sachez que Michel Kassi est inconnu de nous( Cintya Adou, Guene Tiah, Christian Bouro de Boston, Karim Zongo, Kolber General)
On a vu la photo de notre jeune frère malade sur un poste de mon frère Yves Bin et on a appelé les numéros afin de voir la véracité de la chose. Et après cela nous avions décidé de lancer une opération pour venir en aide à notre jeune frère qui mourrait à petit feu dans un village de Bongouanou sans soutien.

Pour mieux suivre la chose on a décidé que Cyntia Adou soit la présidente de ce petit groupe. C’est ainsi que via les réseaux sociaux, on vous a contacté et vous avez fait parler vos cœurs.
Au finish on a pu réunir 4.500.000 fcfa environs.
On a commencé les premiers soins pour l’opération au Chu de Treichville et vu votre volonté à partager l’info, l’Etat décida de prendre la suite en charge et Michel fut admis à la Polyclinik de Danga a Cocody.
Apres nos premières dépenses et aussi après avoir remis plus 1 million à sa tante pour d’autres dépenses , il restait en caisse environ 2.500.000 fcfa, quand l’Etat a décidé de le prendre en charge.
La première opération a réussi grâce à vos prières. Michel devait rentrer en famille et attendre 6 mois pour une seconde opération.
Sachez que Michel a une petite sœur qui vie en couple dans le quartier d’Abobo Doumé et a aussi sa tante qui était près de nous pendant toute l’opération qui vi avec son homme ici à Abidjan.

Lorsque Michel fut libérer de la clinque, les misères commencent pour nous.
La tante nous demande la somme de 1.000.000 fcfa afin de louer une maison et nourrir Michel pendant le temps que la seconde opération se fasse, en plus des premiers 1 million qu’on lui avait déjà donné.
.
Ce qu’on a trouvé bizarre, pourquoi la tante ou la sœur ne voulait pas héberger Michel ? Et on va aller louer une maison pour lui un malade ??
Mais avec des réunions on décide de décaisser le deuxième 1.000.000 qu’on remet à la tante pour le louer la maison et la nourriture.
A notre grande surprise, la dame n’a jamais loué de maison. Michel vi chez la tante.

Quelques temps après la tante revient à la charge et veut qu’on lui remette l’argent pour acheter un pagne kita, un mouton , de la liqueur plus une somme de 300 mille francs pour aller remercier les médecins traitant
Pfff… Là on a opposé un refus catégorique car cet argent que les donateurs ont cotisé, c’est pour les soins et non pour faire plaisir à quelqu’un.

Chaque fois on appelait la tante ou certains membres du groupe se rendaient à la maison afin de prendre les nouvelles de Michel.
Et avec le temps le concerné, l’ingrat… Michel a commencé à se comporter bisarrement avec nous. On ne sait pas ce que sa tante lui disait, mais j’ose croire que Michel est conscient et doté de ces sens de réflexions même étant malade.

Nous on a fait une réunion et on a décidé de ne plus donner 5 fcfa à la tante. On a décidé de garder les 1.300.0000 fcfa restant au cas où l’Etat ne commence pas vite les soins pour la prochaine opération.

Dans le cas où l’Etat prend encore tout en charge on avait décidé de remettre le reste de cet argent à Michel afin qu’il mène une activité après sa maladie.
Voici un peu comment on voyait les choses.

La tante qui au départ a laissé Michel dans un village sans soin, subitement est devenu la mère et nous réclame le reste de l’argent que vous avez cotisé pour soigner leur propre parent qu’ils avaient délaissé et qui partait vers la mort.

Le comble, elle a réussi a monter Michel contre nous.

Depuis quelques jours quand on appelle Michel il nous dit qu’il est à Bondoukou ou je ne sais où. Quand on appelle la tante à penne si elle décroche nos coups de fils et nous fait croire aussi qu’elle est à Korhogo.

Pas plupart qu’hier (jeudi 22 avril) Cyntia Adou reçoit une plainte de la Gendarmerie de Toits Rouges Yopougon, pour détournement de fond.
Et le comble c’est que la plainte a été déposée et signée par de Michel Kassi.

Le groupe se rendra ce lundi 27 avril à 9h à la gendarmerie afin de donner sa part de vérité que je viens de résumer ici.

Nous avons actuellement en notre possession la somme de 1.500.000 fcfa restant de vos cotisations pour les soins de Michel Kassi manipulé par une tante.

J’ai été un peu long mais tout le monde devait savoir ce qui se trame. Ainsi va la vie.
Dieu nous garde.
Nb: sur la photo Cyntia et Michel kassi.

Larigueur Bino

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

21 Comments

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut