Les États-Unis reconnaissent ménager le Front al-Nosra en Syrie

Actualité, Etats Unis d'Amérique, Syrie Aucun commentaire 155

Partager sur

ei

Les États-Unis reconnaissent qu’ils s’abstiennent de frapper les positions du groupe Front al-Nosra en Syrie.

Les États-Unis ne portent pas de frappes contre le groupe terroriste Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, a annoncé vendredi le porte-parole du département d’État américain Mark Toner.

« Non, mais je dois le vérifier. Je ne peux pas l’affirmer », a indiqué M.Toner à la question de savoir sur les États-Unis avaient frappé le Front al-Nosra ces six derniers mois.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait antérieurement déclaré à la chaîne de télévision BBC que les États-Unis n’avaient jamais frappé les terroristes du Front al-Nosra en Syrie. Selon le ministre, Moscou a de plus en plus de raisons de croire que Washington épargne ce groupe pour l’utiliser dans un plan B prévoyant le renversement du régime syrien.

Partager sur

Source

Sputnik News
Sputnik News

Cet article provient de Sputnik News. Le titre et l'image peuvent être différents de ceux de l'article originale. Dédiée aux francophones passionnés par la Russie, Sputnik News est le site web francophone de la radio d’Etat russe.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut