L’homosexualité n’est pas un problème en Gambie, déclare le président Barrow

Actualité Aucun commentaire 2173

Le président gambien, Adama Barrow,  est à la recherche de l’argent. Et pour cela, il se dit prêt à changer la loi de son pays et adopter le mariage pour tous.  C’était jeudi dernier à l’hôtel Kairaba Beach que le président gambien ait pris la décision de respecter le droit des homosexuels après que  l’’UE ait refusé à la Gambie une aide  de 33 millions d’euros à cause du non respect des conditions des droits de l’homme et des inquiétudes concernant le ciblage de la communauté LGBT.

« L’époque où la communauté LGBT était mal traitée et jetée en prison est révolue. L’homosexualité n’est plus un problème en Gambie, et qu’il y a des problèmes économiques et sociaux qui sont plus prioritaires », a déclaré Adama Barrow.

L’homosexualité est punie par la loi gambienne d’une peine minimum de 14 ans de prison ferme.  L’ancien président Yahya Jammeh a déclaré que l’homosexualité est anti-Dieu, anti-humaine et anti-civilisation. Il a même menacé de trancher la gorge à toute vermine qui  osera s’adonner à des pratiques homosexuelles.

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut