Trump donne au chef de l’opposition Juan Guaido la possibilité d’accéder aux comptes bancaires gelés du régime

Actualité Aucun commentaire 778

Partager sur

L’administration Trump a fait un autre pas en avant pour intensifier la pression sur le régime de Maduro au Venezuela, en donnant au chef de l’opposition Juan Guaido la possibilité d’accéder aux comptes bancaires gelés du régime.

Le département d’Etat a annoncé cette décision un jour après que le Trésor américain ait imposé des sanctions aux sociétés pétrolières vénézuéliennes et mis en place un système de gel des comptes pouvant également être placé sous le contrôle de Guaido.

Le Venezuela a immédiatement riposté. L’avocat général du pays a averti que Guaido n’était pas libre de quitter le pays.

Cette décision a suscité une autre réaction sévère de la part du conseiller à la sécurité nationale, John Bolton.  

«Nous dénonçons les menaces proférées illégitimement par l’ancien procureur général vénézuélien contre le président Juan Guaido. Permettez-moi de répéter: il y aura des conséquences graves pour ceux qui tenteront de renverser la démocratie et de nuire à Guaido », a tweeté Bolton.

Au milieu de la tension croissante, le département d’État a mis en garde les Américains contre les voyages dans le pays, qui assiste à une recrudescence des manifestations dans la rue, notamment la mort de manifestants, et au chaos qui perdure dans le pays.

En vertu de la dernière politique américaine, Guaido, qui s’est déclaré président légitime du pays, peut accéder à des comptes gérés par le gouvernement et la banque centrale du pays.

Voila où nous en sommes arrivés aujourd’hui. Il suffit qu’un bandit soutenu par les USA s’autoproclame président pour qu’il puisse vider les comptes bancaires – qui se trouvent à l’étranger- de l’Etat..

Partager sur

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut