Le faux mort de la fausse résurrection est décédé, cette fois-ci pour de vrai

Actualité Aucun commentaire 486

Partager sur

Selon des médias sud-africains, l’homme qui a été «ressuscité des morts» par le prophète sud-africain, le pasteur Alph Lukau en février, est décédé.

Brighton « Elliot » Moyo du Zimbabwe a fait les gros titres dans le monde entier après une vidéo dans laquelle il aurait été ressuscité trois jours plus tard, bien que le pasteur Lukau soit revenu plus tard sur ses affirmations et ait accusé la famille de Moyo de mettre en scène le miracle.

Selon la publication locale H-Metro, Brighton est décédée la semaine dernière dans le village de St Luke en Afrique du Sud . Malheureusement pour Brighton, il n’y a pas eu de résurrection cette fois-ci et il a été enterré samedi. Un membre proche de la famille  a déclaré à H-Metro:
« Son estomac a commencé à gonfler et ne s’est pas arrêté pendant trois jours. Le troisième jour, il est décédé. »

Selon d’autres informations, lorsque Brighton aurait adhéré au Alleluia Ministries International de Lukau, il aurait été infecté par le VIH et aurait présenté une insuffisance rénale ainsi qu’une tuberculose.

Une fois contactés, les responsables de l’église ont souligné que ce qui s’était passé en février n’était pas un miracle.

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut