« Les Etats-Unis ne pourraient pas s’aventurer dans une guerre contre l’Iran car ils savent que nous sommes capables de faire couler toute leur flotte dans le Golfe »

Actualité, Etats Unis d'Amérique, Iran 1 commentaire 1006

Partager sur

Le commandant adjoint des gardiens de la révolution iraniens a déclaré que la flotte américaine dans le Golfe se trouvait déjà à une distance de frappe des missiles à courte portée de son pays, ajoutant que les États-Unis ne pourraient pas soutenir une nouvelle guerre dans la région.
« Même nos missiles à courte portée peuvent facilement atteindre des navires de guerre américains dans le Golfe », a déclaré vendredi Mohammad Saleh Jokar, député aux affaires parlementaires de l’IRGC, cité par l’agence de presse Fars. Jokar a ajouté que les Etats-Unis seraient incapables de maintenir un conflit avec l’Iran pour des raisons financières, de personnel et sociales.

Il s’agit de la dernière escalade dans une guerre de paroles entre les deux pays alors que les tensions montent face à la recrudescence des sanctions et à la pression politique exercée par les États-Unis, parallèlement à la montée en puissance des forces américaines dans la région.

« L’Iran n’est pas après un conflit dans la région mais a toujours défendu ses intérêts avec puissance et il le fera aussi maintenant », a déclaré jeudi le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Les transporteurs américains se déploient toujours dans le Golfe et prêts au combat, de sorte que la grande flotte iranienne aurait beaucoup de mal à se rendre à portée de frappe sans être eux-mêmes détruits par des navires de guerre de surface américains.

Les destructeurs de missiles guidés USS Gonzalez et USS McFaul ont récemment rejoint le groupe de combat USS Abraham Lincoln Strike lors d’une pause au large de la côte d’Oman.

Ces dernières années, l’Iran a mis au point le missile balistique anti-navire Khalij Fars, qui utilise un guidage infrarouge pour projeter une ogive de 1 433 lb dans des cibles navales en mouvement. L’Iran a également dévoilé la version Mach 4 du Khalij Fars, l’Hormuz -1 et -2, conçue pour rechercher et détruire les systèmes radar ennemis.

Le golfe Persique est assez étroit pour un groupement tactique de porte-avions et peut permettre à l’IRGC de rassembler des lanceurs à portée de la flotte américaine.

Les conséquences de tout conflit armé entre l’Iran et les États-Unis « seraient littéralement incalculables », selon James Jatras, ancien diplomate américain et conseiller politique du GOP au Sénat.

« On ne sait pas vraiment où cela va aller maintenant – supposons que l’Iran frappe les Emirats Arabes Unis ou les champs de pétrole saoudiens ou frappe les Israéliens … alors que font ces parties ensuite? », se demande Jatras tout en soulignant que le conflit serait escalader rapidement pour inclure les alliés régionaux des États-Unis aux Émirats arabes unis, en Arabie saoudite et en Israël.

«Surtout les Israéliens que tout le monde sait posséder des armes nucléaires. Bien que je doute fort qu’ils les utiliseraient à moins qu’ils ne soient réellement confrontés à une menace existentielle.  »

Jatras a également averti que « Moscou et Pékin seraient stupides de rester en retrait et de regarder les États-Unis retirer un autre morceau de l’échiquier » malgré les tentatives de Pompeo d’avertir le Kremlin de toute implication dans un conflit potentiel avec l’Iran.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

1 Commentaire

  1. BACAR SAID Daniel 17 mai 2019 at 19 h 19 min

    Pompeo avertis le Kremlin de ne pas se mêlé afin qu’il puisse mené leur petit attaque contre L’iran sachant qu’il se feront éclaté par L’iran même pas besoin que la chine et Russie s’invite à la fête.

    Cette fois c’est leur fin aux USA qu’il osent attaqué les Iraniens
    Je propose d’amené le conflit directement dans leur territoire a commencé par rayé la CIA puis Pantagone

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut