Le président du Niger attribue le taux de natalité élevé à « une mauvaise lecture de l’islam »

Niger Aucun commentaire 171

Partager sur

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a imputé le taux de natalité explosif du pays à une « interprétation erronée de l’islam », a rapporté le journal britannique The Guardian .

Dans une interview au journal, il a déclaré que l’augmentation de la population entravait le plan du pays pour faire face à la crise climatique et préserver ses ressources.

Le Niger, qui est composé à 98% de musulmans, compte 22,4 millions d’habitants, une augmentation spectaculaire par rapport aux 8 millions d’habitants qu’il comptait en 1990.

«Nous avons une augmentation annuelle de 4% de la population … la population va doubler dans les 17 prochaines années. D’ici 2050, nous aurons peut-être la deuxième plus grande population d’Afrique, à l’exception du Nigéria « , a déclaré M. Issoufou.

L’utilisation de méthodes de contraception et de planification familiale pour les hommes a permis de ramener le taux de natalité à six enfants par femme.

Les derniers chiffres officiels de la Banque mondiale en 2016 établissent le taux à 7,2 enfants par femme, rapporte The Guardian.

Il a dit que le Coran parle de parentalité responsable et d’avoir des enfants dont on peut s’occuper.

Message de citation: Avant l’arrivée de l’islam, les femmes étaient mariées à l’âge de 18 ans, mais en raison d’une lecture erronée de l’islam, les jeunes femmes avaient des enfants à l’âge de 12 ou 13 ans. Mais que dit le Coran? Si une personne instruite lit le Coran, il parle de parentalité responsable. L’Islam dit que vous ne devriez avoir d’enfants que si vous pouvez vous en occuper et les éduquer correctement.  »
Avant l’arrivée de l’Islam, les femmes étaient mariées à l’âge de 18 ans, mais en raison d’une lecture erronée de l’islam, les jeunes femmes avaient un bébé à l’âge de 12 ou 13 ans. Mais que dit le Coran? Si une personne instruite lit le Coran, il parle de parentalité responsable. L’Islam dit que vous ne devriez avoir d’enfants que si vous pouvez vous en occuper et les éduquer correctement.  »

Ses opinions, dit-il, n’entrent pas en conflit avec les chefs religieux qui se sont opposés à son plaidoyer en faveur de la planification familiale.

«Les chefs religieux sont avec nous pour sensibiliser la population et c’est pourquoi nous assistons… à une diminution [du taux de natalité]», a-t-il déclaré.

Marietou Ndiaye

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut