Le médecin chinois qui avait sonné l’alarme sur le coronavirus est mort de la maladie

Actualité, Chine Aucun commentaire 243

Partager sur

Le médecin chinois qui a sonné l’alarme sur le coronavirus deux semaines avant sa confirmation officielle est décédé, a révélé l’hôpital central de Wuhan.

Li Wenliang, 34 ans, a succombé à la contagion mortelle dans les premières heures de vendredi matin heure locale malgré les tentatives de le ressusciter.

L’ophtalmologiste a attiré l’attention du public après avoir été réprimandé par la police et accusé d’avoir diffusé sur les réseaux sociaux de « fausses nouvelles » pour avoir averti le public de la présence de la maladie dans un marché de fruits de mer de Wuhan le 30 décembre.

Par le biais de son compte officiel Weibo (médias sociaux), l’hôpital a écrit: « L’ophtalmologiste de notre hôpital, Li Wenliang, a été infecté lors de la lutte contre l’épidémie de la nouvelle pneumonie à coronavirus et est décédé à 2h58 du matin aux premières heures du 7 février malgré le fait que nous avions fait de notre mieux pour le réanimer. Nous exprimons par la présente notre profond regret et nos sincères condoléances. »

Sa mort survient alors que plus de 28 000 personnes ont été infectées dans le monde et que le nombre de morts est passé à 630. La grande majorité se trouve en Chine, mais plus de 200 personnes atteintes de la maladie ont été signalées dans plus de deux douzaines d’autres pays, dont trois cas dans le Royaume-Uni, 12 aux États-Unis et 14 en Australie.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut