Italie: Les patients atteints de coronavirus qui refusent de s’isoler sont accusés de meurtre

Actualité Aucun commentaire 371

Partager sur

Quiconque présente des symptômes de coronavirus en Italie et refuse de s’isoler pourrait encourir 21 ans de prison.

Les autorités avertissent que ceux qui souffrent de toux, de fièvre ou d’autres signes de la maladie mortelle de type Sars qui évitent d’entrer en quarantaine pourraient risquer d’être accusés de tentative de meurtre.

Le pays peine à contenir la propagation du virus et a confirmé plus de 12 000 cas et environ 1000 décès.

L’Italie a été bloquée à l’échelle nationale, tous les magasins sauf les pharmacies et les magasins d’alimentation devant fermer.

Les citoyens ont également été informés qu’ils ne sont pas autorisés à voyager, sauf pour des raisons urgentes de santé ou de travail.

Quiconque souffre de fièvre, de toux ou d’autres symptômes de la nouvelle souche de coronavirus nommée Covid-19 qui ne s’expose pas à l’auto-isolement risque d’être accusé de blessure et d’être emprisonné de six mois à trois ans.

Quant à ceux qui souffrent de la maladie et qui refuse de se mettre en quarantaine risque une peine allant jusqu’à 2 ans de prison.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut