L’Iran libère 85 000 prisonniers pour arrêter la propagation du coronavirus

Actualité, Iran Aucun commentaire 90

Partager sur

L’Iran a temporairement libéré environ 85 000 prisonniers, y compris des détenus politiques, dans le but de stopper la propagation du coronavirus , a annoncé aujourd’hui le gouvernement.

Il survient alors que le nombre de décès dans la République islamique a augmenté de 135 – une augmentation de 13%.

Le coronavirus a tué 135 personnes de plus en Iran, ce qui a porté le nombre de morts à 988 parmi 16 169 infections.

C’est selon le porte-parole du ministère iranien de la Santé, Kianoush Jahanpour, qui a donné le chiffre lors d’une conférence de presse télévisée aujourd’hui.

Le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Esmaili, a déclaré: « Dans les prisons, nous avons également pris des mesures de précaution pour faire face à l’épidémie ».

L’ONU a averti que des détenus avaient déjà été infectés dans les prisons surpeuplées et malades de l’Iran et a appelé à la libération de tous les prisonniers politiques.

Le porte-parole du pouvoir judiciaire n’a pas précisé quand les personnes libérées devraient retourner en prison.

L’épidémie de COVID-19 en Iran est l’une des pires en dehors de la Chine.

Partager sur

Source

Said Mohamed
Said Mohamed

Said Mohamed est un polytechnicien, un web entrepreneur. Il est le créateur du site www.samomoi.com. Il lui arrive parfois de publier des flash infos sur ce site. Il est aussi membre actif sur le forum.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut