WikiLeaks: Erdogan a épié le Su-24 russe pendant six semaines

Actualité, Russie, Turquie 1 commentaire 1804

ED

Selon une nouvelle révélation de WikiLeaks, le président turc Recep Tayyip Erdogan aurait ordonné d’abattre un avion russe dans le ciel syrien, début octobre, soit dès le début de l’opération aérienne russe contre Daech en Syrie, afin de mobiliser ses électeurs devant une menace de guerre, persuadé que l’Otan allait le soutenir malgré tout.

Le président turc a donc lui-même ordonné d’abattre l’avion russe SU-24 dans le ciel syrien, prétendant que l’avion aurait violé l’espace aérien turc, déclare WikiLeaks, citant le fameux lanceur d’alertes turc connu sous le pseudonyme de Fuat Avni.

Fuat Avni avait averti le 12 octobre, sur son compte twitter, que Recep Tayyip Erdogan s’apprêtait à abattre un avion russe. Connu pour divulguer les projets malhonnêtes du gouvernement turc, ses révélations sont toujours avérées. Aussi est-il baptisé le Julian Assange turc, celui qui fait trembler le pouvoir.

Ce projet du président du pays serait motivé par sa stratégie de mobiliser ses électeurs par la menace d’une guerre avec la Russie. Les Turcs élevés sur les idées du général Kemal Ataturk, ayant conçu le projet d’un Etat moderne pour le peuple turc, sont prêts à s’unir devant une menace de guerre et soutenir leur gouvernement, comme d’ailleurs la plupart des nations.

Wikileaks fait remarquer que la Turquie aurait déjà abattu un drone, affirmant qu’il était russe. De surcroît, selon leurs données, la Turquie menait une opération contre les kurdes syriens, luttant contre Daech (Etat islamique).

Source

Sputnik News
Sputnik News

Cet article provient de Sputnik News. Le titre et l'image peuvent être différents de ceux de l'article originale. Dédiée aux francophones passionnés par la Russie, Sputnik News est le site web francophone de la radio d’Etat russe.

1 Commentaire

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut