Côte d’ivoire : Une banquière modifie les données des comptes bancaires et vole 100 millions aux clients.

Actualité, Côte d’ivoire Aucun commentaire 5558

sarata

BARRY SARATA EPOUSE MARTINS âgée de 31 ans a été mise à la disposition du Parquet d’Abidjan après enquête. Elle a été interpellée le 8janvier 2016, par les agents de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC).

C’est une institution bancaire qui a constaté des fraudes effectuées sur certains de ses comptes dormants, saisie la PLCC pour tirer au clair cette situation. A son toursaisie, les investigations du Laboratoire de Criminalistique Numérique ( LCN) de la Direction de L’informatique et des Traces Technologiques (DITT) ont permis deremonter les pistes jusqu’à la suspecte.

En effet, BARRY SARATA, employée de ladite institution, selon le LCN, a utilisé ses accès pour modifier des informations sur ces comptes (les numéros de téléphoneliés aux comptes). Ensuite elle utilisait ces comptes pour souscrire au produit e-bank ou elle transférait l’argent des comptes vers ces nouveaux numéros. Enfin lesdétenteurs de ces numéros pouvaient retirés cet argent sans passer par la banque. Ce sont au total 7 numéros. Toutes ces transactions frauduleuses ont étéeffectuées dans les mois de juin, juillet et août 2015 pour un préjudice estimé à plus de 100 Millions de Francs CFA

En définitive BARRY SARATA EPOUSE MARTINS pourrait être poursuivie pour modification de données de compte bancaire, utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personnes physiques, escroquerie et complicité d’escroquerie sur internet.

PLCC CI

Source

Marietou Ndiaye
Marietou Ndiaye

Rédactrice et modératrice du site reponserapide.com

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut