Une rébellion aux USA ? Des fermiers en colère prennent les armes contre le gouvernement

Actualité, Etats Unis d'Amérique Aucun commentaire 690

Partager sur

usarebel

Aux Etats-Unis d’Amérique, dans l’État de l’Oregon, un groupe de 153 individus a pris les armes contre le gouvernement.  Il se manifeste contre  l’arrestation de deux fermiers accusés d’incendie criminel.
Bien armés, ils ont pris le contrôle de bâtiments administratifs de la réserve nationale de Malheur. Ils menacent d’aller  loin si on ne répond pas à leurs exigences, tout en exhortant le gouvernement américain à ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures de l’État de l’Oregon.

« Nous nous engageons à libérer ce territoire pour que les fermiers puissent cultiver leur lopin de terre, que les bûcherons puissent abattre des arbres et que les mineurs puissent exploiter les mines sans avoir peur de la tyrannie dont ils subissaient les conséquences de plein fouet jusqu’alors », a déclaré l’un des chefs des insurgés, Ammon Bundy.

Blane Cooper, chef insurgé du Bureau de Gestion du Territoire des États-Unis, est conscient que ces hommes armés sont soutenus par des milliers d’américains, et il indique qu’ils pourront s’en prendre à tous les Etats-Unis si le gouvernement américain ne prend pas aux sérieux leurs exigences.
« Tel un rayon d’espoir, elles (les protestations, ndlr) embrasseront le pays entier, tous les États sans exception. Tout le monde a besoin de cet espoir puisque le gouvernement n’a cessé de nous oppresser, de nous opprimer et de nous enlever tout ce qui nous était dû. Et il n’y renoncera pas tant que nous ne lui dirons pas +stop+ », a-t-il fustigé.

Partager sur

Source

Marietou Ndiaye
Marietou Ndiaye

Rédactrice et modératrice du site reponserapide.com

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut