Un sociologue guinéen répond à Macron : «Le défi de l’Afrique, c’est de se débarrasser de la France»

Actualité, France, Guinée 21 commentaires 31639

Partager sur

Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré : «Avec une famille qui a sept, huit enfants en Afrique, investissez des milliards, rien ne changera. (…) Le défi de l’Afrique est civilisationnel.» Le sociologue guinéen Amadou Douno, professeur à l’Université Ahmadou-Dieng de Conakry, lui répond.

«Les Africains n’ont pas besoin de votre civilisation de débauche. Parce qu’avec votre civilisation : un homme peut coucher avec un homme ; une femme peut coucher avec une femme ; un président célibataire peut avoir deux maîtresses à la fois ; une femme peut coucher avec son chien ; un enfant peut insulter son père et sa mère sans problème ; un enfant peut faire emprisonner ses parents.»

«Avec votre civilisation, quand les parents prennent de l’âge, on les emmène à la maison de retraite, et, enfin, avec votre civilisation, un jeune homme peut vivre avec une femme qui a l’âge de sa mère ou sa grand-mère sans problème. Votre cas en est une parfaite illustration ! Les Africains n’ont aucune leçon de civilisation à recevoir de gens comme vous ! L’Afrique est de loin le continent le plus riche au monde avec ses énormes richesses minières. Ce qui retarde ce continent, c’est le pillage à grande échelle de ses ressources par les grandes puissances, la France en tête !»

«Tout le malheur de l’Afrique vient de ce pays qui réalise ses ambitions sur le dos des Africains, avec la complicité de ces traîtres qui n’hésitent pas à sacrifier des générations entières en livrant leurs pays à l’ancienne puissance colonisatrice. Ces derniers confient tous les secteurs clés de leurs économies à la France. En réalité, ils mènent la stratégie ou vision politique voulue par l’ancien colon. Ce qui contribue à enfoncer leurs populations dans une misère et une pauvreté extrême. Ceci est la cause des coups d’Etat, des guerres civiles, des génocides, des famines, avec des despotes à la tête de ces pays qui sont maintenus au pouvoir par la France, car cette dernière satisfait toutes leurs exigences !»

«La France n’est rien sans l’Afrique ! Le jour où les pays africains tourneront le dos à la France, ce pays plongera dans le chaos ! Tant que les pays africains ne se départissent pas de cette domination de l’ancienne puissance coloniale, en prenant en charge leur propre destin, comme l’ont fait les pays asiatiques, ce sera très difficile pour eux de sortir du gouffre.»

«Le défi de l’Afrique, c’est de se débarrasser de la France. Parce que cette dernière n’est pas la solution à son sous-développement, elle est au cœur du problème !»

A. D.
algeriepatriotique.com

Partager sur

Source

Zertine
Zertine

Rédactrice du site reponserapide.com, Je vous rapporte des brèves informations.

21 Comments

  1. Ouane Moussa 22 septembre 2019 at 18 h 22 min

    Ce point de vue mérite d’être porte à la connsisssnce d’un large public pour en débattre échanger . Je crois qu’il est utile de souligner que quand on dit la france on s’adresse aux diffetents Gouvernement car le peuple français est manipulé et totalement ignorant .

    • Nanita 29 septembre 2019 at 14 h 16 min

      Encore un naïf ! Les français sont un peuple qui sait tout ce qui se fait en son nom et la majorité a toujours été aux côtés de ses dirigeants. Une infime minorité souvent sacrifiée se lève pour protester . Non seulement elle n’a aucun poids mais elle est la caution morale des malfaisants qui avec cynisme vous opposeront ces quelques Justes pour en faire un paravent lorsque l’heure des comptes arrive. Et c’est par ce subterfuge que la France s’en est toujours tirée et a pu réfléchir à d’autres moyens de continuer sa prédation .

      • KOUTODJO Folly Firmin 30 septembre 2019 at 10 h 35 min

        Avant tout , un profond travail de désaliénation de la conscience collective africaine. Un travail de réappropriation de notre souveraineté. Cela passe par l’éducation, l’instruction prolongée par des lectures, des recherches pour conforter un esprit libéré ayant recouvré son statut plein d’homme digne volontariste et déterminé à vivre une vie d’humains. Alors seulement, se constitueraient des représentants dignes capables de jouer d’égal à égal avec les représentants de nations susceptibles de franches collaborations avec nous. Le problème n’est pas de virer la France, une puissance est déjà prête pour la remplacer. C’est de notre propre repositionnement que viendra le changement.

        • Nassour Daoud Abakar 16 octobre 2019 at 12 h 23 min

          Trop c’est trop liberer nous l’Afrique vous nous avez trop buffeé. On en a mard

        • Borges 21 octobre 2019 at 7 h 46 min

          Bravos un africain des plus que nous motivés à vaincre nous peur et avoir la rage d avance

  2. Carlotti 24 septembre 2019 at 20 h 21 min

    Cet article est plein de vérité tous les gouvernement français ont pris les richesses de l’Afrique pour les empêche de ce développer et appauvrir l’Afrique si l’Afrique souffre c’est la France qui en est responsable si tous les africains se soudaient pour ne plus dépendre de la France ils seraient plus fort et n’aurait pas besoin de la France c’est la France qui a besoin de l’Afrique et non le contraire rendront les richesses à l’Afrique et arrêtons de provoquées des guerres pour les apauvir et de mettre des président incapable guidée par la France

    • Souleyman 17 octobre 2019 at 20 h 58 min

      Monsieur notre problème est la France et ce qui pense comme Elle. La civilisation dont vous faites allusion juste pour la denigrer est la meilleure de toutes les civilisations. Pour ne pas revenir sur les propos salués du Grand Sociologue je vais vous rappeler que le temps ne trahit pas. 5ans,10ans,15ans pas plus! nous finirons avec vos marionettes qui sont au pouvoir et nous nous expliquerons par aprés.

  3. Mathieu HOUNTONDJI 29 septembre 2019 at 14 h 15 min

    C’est l’Afrique même le problème. Car elle est à travers ses dirigeants corrompus, complice de son malheur. Ces dirigeants sont prêts avec la France à tuer tout dirigeant qui oserait tenir tête à la France, oh!/mon guide lybien, les lybiens en regrettent aujourd’hui. Afrique ! Change toi et travaillons dur.

    • Bâ Mohamed 1 octobre 2019 at 2 h 24 min

      (Eux qui auraient dû être la solution il ne l’était en rien c’était plutôt eux le problème a la lumière de la vérité) avant nos misère provenait de l’oncle blanc ,l’oncle blanc est parti la misère est toujours la qui donc faut il sache? S’il vous plaît quant à moi je condamne les dirigeants africains ils son corrompu naïve surtout ce des personnes qui ne produit rien donc ce qui pousse les français à avoir une force sur nous merci

  4. MAURICE 29 septembre 2019 at 17 h 09 min

    je suis français , je suis mort de rire la réponse de la Guinée au pd usurpateur dictateur ne vous volera pas vos richesses je dit BRAVO de l’avoir jeter comme une merde qu’il est ,avant c’estait le Ghana maintenant c’est vous ! VRAIMENT BRAVO !!!!!!!

  5. Mboneyeho Adelin 29 septembre 2019 at 18 h 17 min

    Bonne réponse

  6. Damba mamadouba 29 septembre 2019 at 23 h 24 min

    M macron veut dire dans ce contexte, que les africains doivent diminuer leurs programmes de consommation dans la vie sociale,civilisationel veut dire d’être civilisé.Exemple : un jeune qui se débrouille ,et qu’il arrive a nourrit ses frères de même père et mère ,il ne va jamais évolué.En Afrique les père de famille avec leurs salaires c’est la dette des boutiquiers qui en finira avant la fin du mois.

  7. Michael DABAYALA 30 septembre 2019 at 3 h 20 min

    Je confirme la réponse du Pr, la France est consciente des faits, elle sait que si elle laisse où se débarrasse de l’Afrique, elle sera le dernier continent alors qui va refuser de vivre dans le confort au détriment de la pauvreté ? Je crois que personne. Les dirigeants africains, les africains doivent prendre conscience du réel problème.

  8. Yameogo 30 septembre 2019 at 9 h 48 min

    Toujours des paroles, et rien de concret au bout du compte.

  9. Cissoko moussa 1 octobre 2019 at 9 h 54 min

    Merci et grand merci mon doyen car ces boundjous se servent de notre cher continent pour se développer.mais le jour oú l’africain se conscientissera,cela leur coutera de la quinine.je suis fier de ma peau.oh la france c’est de la merde!!!

  10. Dinho 16 octobre 2019 at 9 h 43 min

    Bien dît le professeur merci pour votre défense à la Afrique..

  11. Badour 16 octobre 2019 at 12 h 57 min

    Merci mais par comment on peux c’est debrasser de ces gens lá???????

  12. Amar Med Lemine 18 octobre 2019 at 15 h 16 min

    Ce qui est aberrant c’est quand un homme politique occidental ignorant tout de l’Afrique veut faire de la politique-politicienne..
    Raconter des choses inexactes sur l’Afrique et les africains.
    Est ce que ce president sait combien depense un africain pour sa famille journalierement….
    Qu’il nous dise le montant de la contribution des états africains dans la survie
    de leur peuple.
    Et encore à combien s’eleve la part que la france nous vole chaque jour….
    Macron a d’autre terrains oû jouer qu’il épargne à l’Afrique L’HYPOCRISIE DU
    COLONISATEUR….
    Les africains d’aujourd’hui sont nés libres de toute oppression coloniale…

  13. Mohamed Bouya Toure 20 octobre 2019 at 8 h 48 min

    La dignité de tout le monde africain dépend de ses Leader politique qui pourtant en majorité considère que leur intérêt personnel et crains la France et qui n’hésite pas pourtant à leur mettre parmis le plus bas de ce monde avec des qualifications telles que ( pays pauvres,pays sous développer,l’un des pays les plus pauvres de la planète…). Le problème est que c’est quand un africain qui dit la vérité elle n’est pas mise à la connaissance de tout le monde entier mais imaginé les commentaires des médias français!!! Merci à monsieur amadou la Guinée en est fièrt!

  14. Faya Moussa TOLNO 18 novembre 2019 at 17 h 10 min

    Je suis Africain. Suis fier de l’être et j’adore ma civilisation qu’on ne peux comparée à la pauvreté. Ma civilisation est plus riche, plus valeureuse et plus respectueuse que celle de la métropole. Elle me rend responsable et fort.
    La pauvreté, une expression que la métropole (France) aime souvent prononcé à l’encontre du peuple noir.
    D’accord oui nous acceptons. Mais noté que cette pauvreté est en moitié partager. Car il existe une interdépendance entre la France et ces colonies. Sans ce peuple pauvre, la France n’est rien. Et sans la France, il sera difficile que ce peuple noir et pauvre puisse s’instruire. Mais avec le temps et la volonté, nous pouvons rendre l’impossible au possible. Car le Feux Président Ahmed Sékou Touré lors de l’accession à l’indépendance Guinéen avait dit ceci <>. Ça veux dire qu’ensemble, nous pouvons. On est pauvre par adjectif et pas concrètement comme le pense des autres.

  15. Agbeli basile 18 novembre 2019 at 19 h 40 min

    Si l’Afrique n’avais pas connu la France ,elle devrais être le paradis sur terre. Donc toi le pédophiles macron et la France aller loin de nous avec votre diabolique civilisation

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut