Julian Assange: le cofondateur de Wikileaks arrêté à Londres

Actualité Aucun commentaire 41

Le cofondateur de Wikileaks, Julian Assange, a été arrêté à l’ambassade équatorienne à Londres.

Assange s’est réfugié à l’ambassade en 2012 pour éviter l’extradition vers la Suède suite à une affaire d’agression sexuelle abandonnée depuis.

Jeudi, au tribunal de première instance de Westminster, il a été reconnu coupable d’avoir omis de se rendre au tribunal.

Il fait maintenant face à des accusations de complot fédéral américain liées à l’une des plus importantes fuites de secrets du gouvernement.

Le Royaume-Uni décidera d’extrader ou non Assange, en réponse aux allégations du ministère de la Justice selon lesquelles il aurait comploté avec l’ancien analyste du renseignement américain Chelsea Manning pour télécharger quatre bases de données classifiées.

Il encourt jusqu’à cinq ans de prison s’il est reconnu coupable de complot en vue de commettre une intrusion dans un ordinateur.

L’avocate d’Assange, Jennifer Robinson, a déclaré qu’ils s’opposeraient à la demande d’extradition. Elle a dit que cela créait un « précédent dangereux » dans lequel tout journaliste pourrait faire face à des accusations américaines pour « publication d’informations véridiques sur les Etats-Unis ».

Elle a déclaré avoir visité Assange dans les cellules de la police où il a remercié ses partisans et a déclaré: « Je vous l’avais bien dit. »

Assange avait prédit qu’il serait extradé aux États-Unis s’il quittait l’ambassade.

Camille Legaré

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut