Trump dit qu’il ne s’inquiète pas de la fuite des combattants de l’Etat islamique parce qu’ils iront en Europe

Actualité, Etats Unis d'Amérique, Syrie 1 commentaire 460

Partager sur

Donald Trump a défendu sa décision de retirer les troupes américaines du nord de la Syrie et d’abandonner les alliés kurdes de l’Amérique à une invasion turque, car « ils ne nous ont pas aidés avec la Normandie ».

Le président a insisté sur le fait qu’il aimait les Kurdes – qui ont mené la lutte contre l’ Etat islamique aux côtés des États-Unis – mais a ajouté qu’ils agissaient dans leur propre intérêt à lutter contre l’Etat islamique et qu’il était temps pour eux de poursuivre la lutte seuls.

Trump a également laissé entendre qu’il ne s’inquiétait pas de la fuite des combattants de l’Etat islamique retenus par les Kurdes face aux attaques turques, car «ils retourneraient en Europe».

 

« C’est là où ils veulent aller, ils veulent rentrer chez eux, mais l’Europe ne les voulait pas », a-t-il déclaré mercredi soir.

«Pendant des mois, nous aurions pu le leur donner, ils auraient pu faire des essais, ils auraient pu faire ce qu’ils voulaient, mais comme d’habitude, ce n’est pas réciproque.

C’est tout ce que je veux, je ne veux pas d’un avantage, je veux juste une réciprocité … Ce n’est pas un accord équitable pour les États-Unis. »

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

1 Commentaire

  1. Nanita 13 octobre 2019 at 17 h 22 min

    Il a raison ; Ils venaient à la base d’Europe

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut