L’Iran admet finalement détenir prisonnier un agent de la CIA disparu lors d’une mission secrète en 2007

Etats Unis d'Amérique, Iran Aucun commentaire 865

Partager sur

L’Iran reconnaît pour la première fois qu’il a un dossier public devant la Cour révolutionnaire au sujet de la disparition en 2007 d’un ancien agent du FBI lors d’une mission non autorisée de la CIA dans le pays.

Dans un dossier déposé aux Nations Unies, l’Iran a déclaré que l’affaire concernant Robert Levinson était « en cours », sans plus de précision, mais l’évolution de la situation a suscité de nouvelles interrogations sur ce qui lui est arrivé.

On ne savait pas tout de suite combien de temps l’affaire avait été ouverte, ni les circonstances dans lesquelles elle avait commencé.

« Selon la dernière déclaration du ministère de la Justice de Téhéran, M. Robert Alan Levinson est en instance devant le parquet et le tribunal révolutionnaire de Téhéran », a précisé le dossier.

La Cour révolutionnaire iranienne s’occupe généralement d’espionnage et d’autres affaires de contrebande, de blasphème et de tentatives de renversement de son gouvernement islamique.

Les Occidentaux et les doubles nationaux iraniens ayant des liens avec l’Occident se retrouvent souvent jugés et condamnés dans des procès à huis clos devant ces tribunaux, qui ne seront utilisés que plus tard comme monnaie d’échange dans les négociations.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut