L’OTAN retire son personnel d’Irak en raison d’un «risque accru» après la mort de Qassem Soleimani

Actualité Aucun commentaire 134

Partager sur

L’OTAN a déclaré mardi qu’elle retirerait «du personnel» d’ Irak en raison du risque accru pour leur sécurité après que les États-Unis eurent tué un général iranien de haut niveau.

Le retrait est temporaire mais « la sécurité de notre personnel est primordiale », a déclaré un responsable de l’OTAN.

L’alliance militaire a annoncé samedi avoir suspendu sa mission de formation en Irak.

L’organisation transnationale a été dans le pays pour conseiller aux forces de défense irakiennes comment empêcher la résurgence de l’ Etat islamique après leur défaite au début de 2019.

Le porte-parole de l’OTAN, Dylan White, a déclaré samedi dans un communiqué envoyé par courrier électronique: «La sécurité de notre personnel en Irak est primordiale. Nous continuons de prendre toutes les précautions nécessaires. »

La déclaration n’a pas dit explicitement pourquoi la formation s’était arrêtée.

Camille Legaré

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut