Un jeune garçon exécute un prisonnier chrétien nigérian dans une vidéo horrible de l’Etat islamique

Nigeria Aucun commentaire 780

Partager sur

Une vidéo a émergé montrant supposément l’exécution d’un chrétien nigérian par un jeune garçon d’un ISIS groupe terroriste -affiliated.

Les images horribles, publiées par l’agence de presse Amaq de l’Etat islamique, montrent un enfant d’environ huit ans effectuant l’exécution dans une zone extérieure non identifiée de Borno, au Nigéria .

L’enfant dans la vidéo met en garde les autres chrétiens: « Nous ne nous arrêterons pas avant de nous venger de tout le sang qui a été versé ».

Une image prise à partir des images pénibles a été partagée en ligne par SITE Intelligence Group, une organisation qui suit l’activité des groupes djihadistes.

La directrice du SITE Intelligence Group, Rita Katz, a déclaré à propos de la vidéo: « Il n’y a pas de fin à l’immoralité d’ISIS. »

Selon Katz, la vidéo a été prise à Borno, dans le nord-est du Nigéria, et le garçon est issu de l’organisation terroriste de la province de l’État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP).

Alors que l’Etat islamique a intensifié ses attaques contre les chrétiens ces dernières années, Katz a ajouté que la vidéo était également un « retour » aux jours du groupe terroriste d’enfants effectuant des exécutions horribles.

L’EI a régulièrement utilisé de jeunes enfants, surnommés «petits du califat», pour commettre des meurtres de prisonniers dans des vidéos de propagande.

La branche Afrique de l’Ouest de l’État islamique a été créée après la séparation d’une faction du groupe islamiste nigérian Boko Haram en 2016.

Le mois dernier, onze personnes auraient été tuées par des terroristes de l’ISWAP à Borno le jour de Noël.

Une vidéo diffusée le mois dernier a montré 13 otages, dont 10 chrétiens et trois musulmans. L’ISWAP a affirmé avoir épargné la vie de deux musulmans

Le groupe terroriste a déclaré avoir tué les captifs pour se venger du meurtre de leurs dirigeants Abu bakr al-Baghdadi et Abul-Hasan Al-Muhajir en Irak et en Syrie.

Le président Muhammadu Buhari a condamné les meurtres et a exhorté les Nigérians à ne pas se laisser diviser par la religion. «  Nous ne devons en aucun cas laisser les terroristes nous diviser en tournant les chrétiens contre les musulmans parce que ces tueurs barbares ne représentent pas l’islam et des millions d’autres musulmans respectueux des lois à travers le monde  », avait-il déclaré dans un communiqué à l’époque.

Maretou Ndiaye

Partager sur

Source

La Rédaction de Reponserapide
La Rédaction de Reponserapide

Cet article a été soumis par un(e) de nos rédacteurs dont le nom a été mentionné en bas de l'article. Si vous voulez reprendre cet article ou une partie de son contenu dans votre site, vous devez impérativement mettre un lien vers cet article ou vers www.reponserapide.com.

Poster un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Recherche

Remonter en haut